Bouchon du Pont de Neuville : le Grand Lyon se penche sur le problème

Le gros point noir routier du Val de Saône se situe au pont de Neuville qui est régulièrement bouché par un trafic de véhicules important en particulier par des camions qui utilisent l’autoroute à l’échangeur de Massieux.

Dans sa réunion de conseil du 3 novembre, la Communauté Urbaine de Lyon décide de se pencher sur le problème. Elle a voté la participation financière du Grand Lyon pour une étude d’opportunité.

Qu’est ce qu’une étude d’opportunité ? Celle-ci permet simplement d’étudier le projet, sa faisabilité, les avantages et les problèmes que ce projet peut susciter. Pour celle qui nous concerne, son étude devra être rendue fin 2015. Son budget est 120 000 € partagés entre La Société d’Autoroute à hauteur de 25%, du département et du Grand Lyon pour 37,5% chacun.

Le but de cette étude : Comment désengorger le pont de Neuville-sur-Saône, seul point de passage de la Saône à cet endroit, et réguler le trafic important dans la traversée de Chasselay par des poids lourds en transit ?

Cette étude va porter sur trois aménagements, tous situés entre Quincieux et Anse.

1° Création de diffuseurs, à l’est de Quincieux entre l’A46 (Autoroute entre Massieux et Anse) et la route départementale reliant Villevert à Anse.

2° Création d’un diffuseur complet entre l’A466 et la RD306 au nord des Chères. L’A466 est la future liaison A6 – A46 en cours d’achèvement. L’ouverture de cette liaison de 4 km est prévue en 2015. On y prévoit une fréquentation de 11 000 véhicules / jour.

3° Création d’un demi-diffuseur entre la RD 87 et la jonction A466 -A46..

Il ne nous reste plus qu’à attendre les résultats de cette étude, ensuite que nos élus prennent la bonne décision, et enfin que les pelleteuses entrent en action pour la réalisation des travaux.

Comme vous le voyez, avant que le trafic ne soit fluide sur le pont de Neuville, il coulera encore beaucoup d’eau sous les arches.

 

Mot Clefs de cet article : , , , ,

A propos de l'auteur de cet article

est l'auteur de 66 articles sur VivreCouzon.org

Michel, bien connu à Couzon, est membre fondateur de l'association Vivre Couzon dont il est également membre du conseil d'administration. Il est en outre l'un des piliers du comité de rédaction de VivreCouzon.org.