dimanche 10 janvier 2016

Billet d'humeur -

Cérémonie des voeux du maire


Voeux-2016web

Pour ceux qui n’ont pas pu, ou pas voulu, venir à la cérémonie des voeux du maire, je vais vous faire un petit résumé de cette soirée. Exercice relativement facile puisque cette chronique aurait très bien pu être écrite l’année dernière et pourrait, à quelques détails près servir pour les voeux de 2017.

Plantons le décor : La salle des Fêtes est bien remplie 150 personnes selon les organisateurs et 100 selon la police ! ! !  On entre dans la salle, des tables sur les côtés où sont déjà attablés quelques convives, sept à huit rangées de chaises pour écouter le discours de notre premier magistrat. A l’arrivée, tout le monde se bisouille : Bonne année, bonne santé enfin le truc habituel quoi ! ! ! Sur la scène décorée pour l’occasion par les enfants des T.A.P. on a rangé trois ou quatre sapins derrière les drapeaux tricolores et européens. Au centre, trône le pupitre et son micro. A ce moment de la chronique, il faut parler de l’assistance, on note la présence du député Philippe Cochet, de quelques maires et conseillers des villages voisins, le chef de notre gendarmerie locale plus les pompiers en tenue. Tout est en place, le maire est au centre, les conseillers font un cercle autour de lui sauf ceux d’opposition qui ont décidé de rester dans la salle pour exprimer la désunion qui existe entre eux et la majorité. Le discours peut commencer. Ah Le discours ! ! !

Le Discours : En général un bon discours se comporte en trois phases distinctes. On commence par un petit peu de national, puis on glisse sur la Métropole et on finit par le gros morceau, le communal.
Commençons par le national. Combien de cérémonies ont dû commencer cette année par : L’année 2015 a été terrible pour la France après les attentats de janvier et décembre et bla et bla et bla? Beaucoup sûrement et à juste titre d’ailleurs. Pour nous, Couzonnais, ce fut assez court et terminé par le souhait qu’on se rassemble sous le drapeau national.
La métropole maintenant : Bien sûr, la Nouvelle Métropole ouvre de nouveaux horizons mais on sent poindre l’inquiétude de la future distribution des cartes lors du prochain scrutin. Et nous arrivons au plus gros point, la commune.

Couzon_Voeux-2016Pour chaque travail de chaque commission, le maire appelle les adjoints et conseillers chargés de celle-ci. Cela m’a fait  penser à ces pions des jeux d’échecs qu’on avance de deux cases en début de partie et qui la plupart du temps rentrent dans le rang quand les choses sérieuses commencent. A ce moment du discours, on a droit à la litanie des actions passées et futures que le municipalité s’engage à réaliser. Patin ! Coufin ! tout ça pour nous dire à quel point la municipalité est performante et qu’il faudra penser à eux pour les prochaines élections.  On essaie de n’oublier personne, les associations qui font vivre le village, le personnel communal sans qui rien ne pourrait se faire et hop on passe par la sempiternelle phrase : Je vous souhaite à tous une bonne et heureuse année. Applaudissement ! ! !

Depuis l’année dernière, la municipalité met à l’honneur des Couzonnais. Cette année, les « boxesavateuses » (cela ne doit se dire mais tant pis parce que je trouve que le mot est joli) ont été sacrées championnes de France. Luc Bolévy a écrit un beau livre sur les Monts d »Or et un hommage fut rendu à Claudius Regaud, décédé à Couzon, qui fut un grand précurseur de la lutte contre le cancer. Fin de la cérémonie officielle.

Ceux qui ne pouvaient plus tenir vont vite fumer une cigarette à l’extérieur. On se rebisouille donc ceux qu’on n’avait pas vu au début, on papote, on mange de la galette, on boit un coup de Cerdon et hop l’affaire est jouée. A l’année prochaine pour le bis répétita.

Et maintenant, le couac de la soirée ! Des tracts vilipendant le maire ont été apposés sur les voitures juste avant la cérémonie. Mais ceci est une autre histoire, peut être pour une autre chronique.

Voila relatée en quelques lignes, ce que Cabrel aurait pu appelé On est tout simplement un samedi soir sur la terre lors d’une cérémonie des voeux.

 Photos d'illustration Yann Coric

A propos de l'auteur de cet article

Michel, bien connu à Couzon, est membre fondateur de l'association Vivre Couzon dont il est également membre du conseil d'administration. Il est en outre l'un des piliers du comité de rédaction de VivreCouzon.org.