Déchets verts : arrêtez l’enfumage !

C’est le printemps ! Il fait beau, on tond la pelouse, on désherbe, et on se demande ce qu’on pourrait bien faire de ce tas de branchages qu’on a taillé le mois dernier. La tentation est grande de craquer une allumette.

Mais à Couzon, c’est interdit ! Brûler ses déchets verts dans son jardin peut être puni d’une amende pouvant aller jusqu’à 450 €.

Et pour peu que vos relations de voisinage ne soient pas au beau fixe, votre Lefuneste de service peut vous traîner devant les tribunaux pour nuisances olfactives.

Mais en-dehors de ces petits conflits et des risques d’incendie, les feux de végétaux mal séchés sont fortement émetteurs de polluants tels que les particules fines et des produits toxiques ou cancérogènes. De doux fumets comparables à ce que rejettent les véhicules diesel.

Selon le CNRS, ces feux intempestifs seraient, avec les feux de cheminée ouverts, responsables de 50 à 70% de la pollution atmosphérique dite « carbonée ».

Trois solutions s’offrent donc à vous.

La première solution, c’est le Grand Lyon qui vous la propose. Chaque semaine, vos vieilles branches et vos tontes sont collectées soit sur le parking Saint-Nicolas (rue de la République, quais de Saône) à Couzon, soit à Saint-Romain avenue des Eaux-Vives (croisement avenue de la République). Pour le calendrier précis et les détails, cliquez ici.

Deuxième solution, si vous ratez la collecte, il vous reste toujours les déchetteries.

Et la dernière, c’est broyage et compostage, les deux mamelles du recyclage intelligent au jardin :


Mot Clefs de cet article : , , , , , ,

A propos de l'auteur de cet article

Nicolas Gauthy
est l'auteur de 56 articles sur VivreCouzon.org

Nicolas est l'un des membres fondateurs de Vivre Couzon dont il est actuellement Président. Il est également l'un des piliers du comité de rédaction de VivreCouzon.org