Grand Lyon : le coût des grands projets

L’actualité municipale couzonnaise tourne au ralenti en cette fin juillet. Profitons en pour nous intéresser à quelques informations glanées dans les délibérations du conseil communautaire du 10 juillet.

Nouveau pont Schuman : Celui qui enjambera la Saône à Vaise. Un avenant a été signé pour la somme de 1 903 2253,30€ HT ce qui porte le coût total supporté par le Grand Lyon à 23 001 407,99€ HT (délibération 2014-0180)

Biennale de la Danse : Cette manifestation très importante pour Lyon en terme de notoriété bénéficie d’une subvention de 2 740 000€ du Grand Lyon plus 956 988€ de la région Rhône Alpes et 847 075€ de l’Etat. (délibération 2014-0204). Le budget prévisionnel pour 2014 de la Biennale est 7 757 846€ en petite diminution par rapport à 2012.

Festival Lumière : Encore un événement important pour la communauté urbaine de Lyon. Budget Prévisionnel de 3 221 000€. Subvention de 1 200 000€ du grand Lyon, 250 000€ de la région, 50 000€ du département et  70 000€ du Centre National du Cinéma. (délibération 2014-0205)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Berges de Saône : Dans sa délibération 2014-0259 qui permet de signer des avenants, on apprend le coût de l’aménagement des berges de la Saône.
Le coût global est 87 086 615,19€ HT.
Pour ce qui concerne les aménagements situés près de Couzon :
L’aménagement de la  promenade de Fontaines sur Saône coute 9 232 600€ HT.
La promenade des Guinguettes : 7 545 000 HT.
Les marches de Neuville sur Saône : 200 000€ HT.
L’aménagement de la loupe (dixit Grand Lyon) d’Albigny sur Saône – Couzon au Mont d’Or : 2 200 000€ HT.
Pour information, une ligne de ce budget est intitulée Art Public. Je suppose que cela correspond aux « oeuvres d’art » disséminées sur le parcours. Montant : 5 980 000€

Syndicat Mixte des Monts d’Or : Le Syndicat Mixte des Monts d’Or a décidé de se porter acquéreur de deux bâtiments du GAEC du Bouc et de la Treille et de la parcelle correspondante afin de conforter l’installation de nouveaux associés. L’installation concerne deux agriculteurs qui s’intègre au GAEC du Bouc et de la Treille pour développer une activité de production de céréales bio, de fabrication de farine et de pain, de vente en circuit court.
Financement de cette acquisition d’une parcelle de 23 ares et 10 centiares (soit 2300 m2) sur laquelle deux bâtiments sont construits pour un coût de 94 000€
COURLY : 25 000€ – Département 28 500€ – Syndicat Mixte des Monts d’Or 40 000€
Délibération 2014-0232.

Pour avoir regardé rapidement toutes les autres délibérations, je suis effaré par le nombre de subventions accordées à diverses associations. Cela mérite un petit coup d’oeil sur cette adresse : grandlyon.com/?id=4101&sommaire=C20140710.htm

 

Mot Clefs de cet article : , , , , , , , , , ,

A propos de l'auteur de cet article

est l'auteur de 65 articles sur VivreCouzon.org

Michel, bien connu à Couzon, est membre fondateur de l'association Vivre Couzon dont il est également membre du conseil d'administration. Il est en outre l'un des piliers du comité de rédaction de VivreCouzon.org.