Jacquard a grandi à Couzon

Après avoir évoqué le premier reportage filmé, né à Neuville,(cliquez ici) voici l’évocation d’un illustre Lyonnais… et de ses origines couzonnaises.

Joseph-Marie JACQUARD, dit Charles, est né à Lyon le 7 juillet 1752 dans la paroisse de Saint-Nizier, certes, mais son père, Jean-Charles JACQUARD est né à Couzon le 6 octobre 1723, de même que son grand-père en 1683 sous le nom de Isaac-Charles JACQUARD.

Joseph-Marie JACQUARD perdit sa mère très jeune et c’est chez sa grand-mère, à Couzon, qu’il fut élevé.

Contrairement à la tradition, il refusa de prendre le métier de son père, maître fabricant de soie. Il travailla chez un parent imprimeur-libraire à Lyon (Baret) et s’intéressa à l’étude de la mécanique.

Pendant la Révolution, il prit part à la lutte de Lyon contre les armées de la Convention, puis s’enrôla avec son fils dans le bataillon Rhône-et-Loire, mais il eut la douleur de perdre son fils sur le champ de bataille à Haguenau.

Rentré en France il se livre avec ardeur au perfectionnement de la machine à tisser les étoffes de soie unie. Il applique ses connaissances mécaniques et met oeuvre des techniques qui jusque là étaient utilisées de manière séparée : les techniques des aiguilles de Basile Bouchon, les cartes perforées de Falcon et du cylindre de Vaucanson.

Et il met au point le fameux le métier à tisser mécanique programmable, le  « métier Jacquard » qui permet à un unique ouvrier de procéder au tissage. Une carte perforée permet en effet de choisir les fils.

Le 12 avril 1805, Napoléon, de passage à Lyon, reçoit Joseph-Marie et dans les mois qui suivent, il se voit décerner le prix des inventeurs, ce sera le premier d’une longue série.

En 1806 un décret impérial autorise l’administration municipale de Lyon à acheter à Jacquard son procédé.

En 1819, il reçut la Légion d’Honneur, puis se retira à Oullins où il mourut en 1834.

Nul doute que c’est en parcourant les rues de Couzon que Charles JACQUARD ouvrit son esprit au point d’inventer une machine qui profita au monde entier.

cet article est inspiré de celui de Reynald, publié en 2009 sur le site saonor.fr

 

Cet article fait partie d’une série consacrés à l’histoire, à des évènements, au patrimoine lié au Val de Saône (retrouvez ici tous les articles de cette série)
Mot Clefs de cet article : , , ,

A propos de l'auteur de cet article

est l'auteur de 76 articles sur VivreCouzon.org

Pierre est l'un des membres fondateurs de l'association Vivre Couzon dont il est membre du conseil d'administration. Il fait en outre partie du comité de rédaction de VivreCouzon.org.