mardi 9 juin 2015

Billet d'humeur -

La mauvaise vue du Père Marcel


Vivre Couzon : Bonjour Père Marcel; Pas trop chaud ces derniers jours, vous pensez bien à boire ! ! !

PanneauwebPère Marcel : Dis donc, tu me prends pour un débile ou quoi. J’ai pas attendu les papiers affichés dans tous les magasins pour penser à boire.

Vivre Couzon : Vous nous avez donné rendez-vous dans les rues de Couzon. Qu’est ce qui se passe Père Marcel ? Vous avez un coup de gueule à faire passer.

Père Marcel : Non ! Pas cette fois, je vais te faire marrer ! ! !

Vivre Couzon : Alors pourquoi ce rendez-vous sur le parking de la salle des Fêtes ?

Père Marcel : Je vais t’emmener tout près d’ici pour voir si tu as encore une bonne vue.

Vivre Couzon : Pas de problème Père Marcel, vous avez face à vous un garçon qui a 10 sur 10 aux deux yeux.

Père Marcel : Fais pas le mariole ; On va voir si ta vue est aussi perçante que ce tu veux bien nous le faire croire.

Vivre Couzon : Je prend le pari Père Marcel. ! ! ! C’est parti ! ! ! On va où ?

Père Marcel : Juste à coté, en face de la poste, sous le distributeur de billet de la Caisse d’Epargne.

Vivre Couzon : D’accord !

Père Marcel : Tu vois, il y a un panneau d’interdiction de stationner avec un croisillon au sol. D’ailleurs, il y a même des automobilistes qui se sont fait verbaliser pour avoir laissé leur voiture à cet endroit.

Vivre Couzon : Alors quoi ! Qu’est ce que je dois voir ?

Père Marcel : T’es encore plus bigleux que je pensais. Tu vois rien ? Sous le panneau ?

Vivre Couzon : Ah oui ! ! ! On dirait un arrêté de la mairie ! ! !

Père Marcel : Bingo ! tu as gagné c’est bien un arrêté de la mairie. Alors, toi qui dit avoir 10 sur 10 aux deux yeux, tu peux me dire ce qu’il y a d’écrit dessus

Vivre Couzon : Père Marcel, Non, c’est trop haut et c’est écrit trop petit, on peut pas lire.

Père Marcel : Tu vois, ça me fait plaisir, je croyais que c’était moi, dis donc, tu me rassures, j’ai pas besoin de rappeler mon ophtalmo alors !

Vivre Couzon : Et vous avez pu lire ce qu’il y a d’écrit dans cet arrêté ?

Père Marcel : Ben oui, j’ai demandé à un oiseau qui passait. Non Je déconne ! ! ! Il a fallu que j’aille chercher un escabeau. Il aurait dû écrire plus petit encore. Je ne suis pas passé pour un con, tiens ! ! ! En plein après midi, j’étais sur mon escabeau sur un trottoir en train de lire un panneau d’interdiction. Cela frise la sénilité qui arrive.

Vivre Couzon : Qu’est ce qu’il dit ce papier ?

Père Marcel : Il dit en résumé que maintenant tu as le droit de stationner sur les croisillons la nuit de 18h à 9h du matin ainsi que les week-ends et jours fériés.

Vivre Couzon : C’est bien, c’est une bonne chose !

Père Marcel : Bien sur que c’est une bonne chose, encore faudrait que tout le monde le sache. Cet article aura au moins l’avantage d’éviter aux gens d’aller chercher leurs escabeaux pour lire cet arrêté. Dis donc, il y a encore une chose qui m’interpelle.

Vivre Couzon : Quoi Père Marcel ?

Père Marcel : J’espère que les gendarmes auront une meilleure vue que nous et pourront lire qu’ils n’ont pas le droit de mettre une contravention, la nuit et les week-ends. J’ai peur qu’on s’achemine vers des bavures.

Vivre Couzon : Vous en faites pas, ils se serviront de leurs lunettes télescopiques.

Père Marcel : Très drôle ! ! !  Tu vois aujourd’hui, j’ai été gentil, j’ai pas dit trop de mal ! ! !

Vivre Couzon : C’est quand même limite Père Marcel ! Vous êtes quand même caustique dans vos propos.

Père Marcel : Je ne serais pas rappelé à l’ordre pour ça quand même !

Vivre Couzon : C’est possible Père Marcel, c’est possible !

Père Marcel : Tant pis ! Allez petit gars à la prochaine !

Vivre Couzon : Au revoir père Marcel et passez à l’ombre.

Père Marcel : Pas de problème ! ! !

A propos de l'auteur de cet article

Le Père Marcel

Le Père Marcel est un personnage ! Il est l'éternel bougon de Couzon qui se laisse parfois emporter par ses grosses colères. En tout cas il ne mâche pas ses mots !