L’âme protectrice du Mont d’Or a 20 ans !!!

 
20 ans au service des Monts d’Or, du Mont d’Or

Depuis le 15 novembre 1996, le syndicat mixte des Monts d’Or ( SMMO ) protège et redonne vie au Mont d’Or. 

Il a succédé au syndicat intercommunal des Monts d’Or qui avait été créé en 1984.

Il veille aujourd’hui sur 12 communes dont Couzon au Mont d’Or et sur plus de 7000 ha, dont 3500 ha d’espaces naturels et agricoles, qui composent ce magnifique massif calcaire.
Pour ses 20 ans, faisons un focus sur  » Le SMMO  » qui est devenu indispensable à la protection du Mont d’Or.
L’objectif principal qui traduit l’esprit du SMMO se résume en une phrase :

« Préserver, gérer, mettre en valeur un espace naturel et agricole de qualité peu aménagé à proximité de Lyon. »

Dans cet objectif, le syndicat mixte des Monts d’Or œuvre depuis 20 ans, autour de 6 axes d’interventions principaux :

  • Connaissance et gestion du patrimoine naturel et bâti : 

Par un travail, de gestion de l’espace composé par un ensemble de documents cartographiques progressivement constitués ou mis à jour.

Cela passe aussi par un partenariat étroit avec le réseau d’associations locales, pour la restauration du patrimoine bâti,( cabornes, lavoirs, murs en pierre sèche etc… ).

  • Maintien de l’agriculture dans le massif du Mont d’Or :

Des conventions sur près de 250 ha visant au maintien d’une activité agricole dans des parcelles susceptibles d’abandon sont signées avec les agriculteurs locaux.

Ces dernières années, grâce à ce travail, tout un réseau de jeunes agriculteurs bio s’est formé dans le Mont d’Or.

Le syndicat aide à mettre en place une diversification des productions locales et des circuits courts.

Favoriser l’agriculture, permet aussi de maintenir la beauté du paysage en évitant que se développe les friches.

  • Accueil du public et gestion de la fréquentation du public :

Par la création de sentiers pédestres, le SMMO a recensé plus de 160 km de chemins balisés (Grand tour du Mont d’Or, sentiers communaux pour celui de Couzon :  » De carrières en Fricoule « .

Cette action passe aussi par la valorisation des sentiers en les thématisant (sentier géologique des Monts d’Or, sentier des Cabornes, sentier des Rapaces etc…).

  • Sensibilisation aux richesses du Mont d’Or : 

Afin de permettre une meilleure connaissance du patrimoine du Mont d’Or, auprès du grand public, par le biais d’un site Internet, en créant et en éditant des plaquettes thématiques, topo-guide, livres.

  • Intervention foncière dans l’intérêt général :

Cette action passe par une intervention foncière, notamment pour recréer de nouvelles unités d’exploitations afin de favoriser avec l’aide de la chambre d’agriculture l’installation de jeunes agriculteurs.

L’acquisition de forêts, de pâtures et de bâtiments agricoles reste donc une des priorités pour maintenir la biodiversité dans le Mont d’Or.

Par l’achat aussi de parcelles où se trouvent de petits patrimoines, comme ce fut le cas à Saint Romain au Mont d’Or dans le vallon de Chanelette avec l’achat d’une maison de carrier et d’un tunnel dans l’objectif de protéger ce patrimoine.

  • Assurer une présence permanente et gérer la propreté du site :

Un partenariat étroit avec les acteurs locaux ( associations, agriculteurs, chasseurs, propriétaires privés ), les brigades vertes et le personnel du SMMO se coordonnent notamment pour la gestion d’un plan de propreté du massif du Mont d’Or.

Des femmes et des hommes engagés

Rendons aussi hommage en cet anniversaire, à tous ces hommes et ces femmes, qui ont participé par le passé et participent par leurs actions à la protection de ce magnifique massif.

Michel Garnier (photo SMMO)

Ils ont été, chacun à leur manière, les pionniers de la reconnaissance des Monts d’Or, du Mont d’Or.

Il y a ces élus qui ont été parmi les fondateurs du syndicat intercommunal des Monts d’Or : Claude Pillonel, Henri Saint Pierre et Robet Devot

Citons également Gérard Pacros qui a lancé les bases d’un projet autour de la protection du Mont d’Or, dans les années 70 avec son petit livre vert  » les Monts d’or où le prix d’un choix ».

Bien entendu on ne peut oublier celui qui fut l’une des figures emblématiques du Mont d’Or, Michel Garnier, ardent défenseur et passionné de ce massif.

Il a toujours soutenu et contribué à l’action du SMMO. 

Dans un esprit de partage, Michel Garnier a souhaité mettre gratuitement à disposition de tous l’ensemble de ses études et recherches rassemblées dans plusieurs ouvrages que l’on retrouve sur le site du SMMO.

Préserver et gérer cet espace naturel et agricole de qualité, fruit d’une histoire, d’un travail collectif passé et futur, aux portes de Lyon reste plus que jamais une priorité.

Vive le Mont d’Or !

Des liens utiles

Mot Clefs de cet article : , , , , , , ,

A propos de l'auteur de cet article

est l'auteur de 14 articles sur VivreCouzon.org

Il est membre de Vivre Couzon. Il participe largement dans les colonnes de VivreCouzon.org, au partage de ses intérêts pour le village et ses alentours. Pour lire tous les articles de Fabrice, cliquez ici.