Le bloc-notes du conseil municipal de septembre

Le conseil municipal s’est réuni ce jeudi 20 septembre. Comme toujours, les discussions s’organisent entre l’élu rapporteur et les questions des élus de la minorité J’aime Couzon, les autres comptant les points.

🏋🏻‍♀️ On apprend que des « agrès de fitness » seront posés sur le petit terrain au bout des terrains de foot entre la Saône et la D51.

⚡️ Enfouir les réseaux d’électricité, c’est pas donné : ça coûte plus de 600000 euros juste pour un tronçon le long de la D51, entre l’usine Michaud et la station GNV. C’est quoi, le plus laid dans ce coin-là : l’usine Michaud ou les fils électriques ? En tout cas, la somme aura un impact direct sur la taxe foncière, selon les mots du maire et de son adjoint.

🥕 Le marché du dimanche va s’agrandir : la place du marché va s’élargir avec deux bornes d’alimentation électrique en plus.

🌳 Un terrain de 1980 m2 classé en espace naturel est à vendre en-dessous de la route du Tignot. La mairie va l’acquérir dans le but « de disposer de zones naturelles préservées » selon Gérard Dardet qui propose une politique systématique d’achat de terrains naturels, comme le fait aussi le syndicat de chasse. Philippe Muyard s’interroge sur les raisons de cette volonté, sachant que la zone est de toute manière classée comme inconstructible. Yann Coric remarque qu’il s’agit d’un point de passage de courses à pieds et craint que le but ne soit d’en interdire l’accès. Un échange ordinaire dans les Monts d’Or…

🚽 Un débat de 20 minutes sur l’accès aux toilettes dans le cadre de la location d’une salle municipale : c’est aussi cela, la démocratie de proximité.

🏳️ Règlement local de publicité : les mairies vont se voir attribuer de nouveaux pouvoirs pour réglementer la publicité. Les communes de la rive droite de la Saône, de Curis à Collonges, souhaitent harmoniser leur politique pour supprimer les 4×3 de grandes enseignes extérieures aux communes et favoriser la visibilité du commerce local. Un règlement qui, par une bizarrerie administrative, ne s’appliquera que d’un côté de la route.

🥩 La commune va proposer une garantie d’emprunt à notre boucher mis en difficulté par le claquage de son groupe froid (à condition qu’il soit demandeur, bien sûr). Dans Le Progrès ce matin, le maire a déclaré que cette proposition serait le début d’une nouvelle politique d’aide aux commerçants. La question donne lieu à débat : ce genre d’aide sera examiné au cas par cas par la commission économie.

🍽 Le chantier du restaurant scolaire avance bien, l’ouverture prévue est maintenue à février prochain.

🏛 Château de la Guerrière : la métropole a fait appel de la décision du tribunal administratif qui a donné raison à l’acheteur privé qui avait soufflé la vente à la mairie. Concernant les autres terrains attenants, la préemption n’a pas encore été jugée.

🏚 La mairie souhaite acheter la parcelle située à l’angle des rues Anjolvy et Aristide-Briand que son propriétaire souhaite vendre. Une parcelle à dépolluer et à débarrasser de ses plantes invasives. Le maire dit ne pas avoir idée de ce qui peut en être fait.

 

A propos de l'auteur de cet article

Nicolas Gauthy
est l'auteur de 56 articles sur VivreCouzon.org

Nicolas est l'un des membres fondateurs de Vivre Couzon dont il est actuellement Président. Il est également l'un des piliers du comité de rédaction de VivreCouzon.org