Le « Grand Débat » à Couzon… c’est parti

Le premier opus de la participation couzonnaise au « Grand débat national » a donc eu lieu à la salle des fêtes du village ce samedi 2 février 2019.

Une centaine de chaises en arc de cercle autour de 4 tableaux. Voilà comment se présentait notre salle des fêtes pour ce moment de discussion et de collecte de demandes et propositions.

Avant de pénétrer, 2 agents de sécurité, au demeurant fort sympathiques, s’assuraient des bonnes intentions des arrivants.

L’animation était assurée par Patrick Véron, maire de Couzon et Rodolphe Knezovics, adjoint au maire en charge des affaire sociales.

Chacun des tableaux, tenu par 2 personnes, une chargée de noter des mots clef, l’autre en charge de la synthèse, reprenait l’un des 4 thèmes retenus :

  • La transition écologique ;
  • La fiscalité et les dépenses publiques ;
  • La démocratie et la citoyenneté ;
  • L’organisation de l’Etat et des services publics.

Les animateurs précisant que tout sujet pouvait être abordé et que par ailleurs des agents de la commune étaient aussi chargés de noter les minutes de la réunion de telle manière que tous les propos soient consignés.

Au total, comme le montrent les images prises ce samedi, c’est un peu moins d’une centaine de personnes qui ont participé, écouté, réagi. Majoritairement des Couzonnais, bien entendu, mais aussi des voisins venant de villages alentours.

Des questions, des propositions, des déclarations, des explications, 2 heures somme toute cordiales au cours desquelles chacun a pu, lorsqu’il le souhaitait, prendre la parole.

Et joker : pour ceux qui ne voulaient pas s’exprimer ou qui voulait encore ajouter quelque chose, une fiche à déposer dans une urne sur laquelle noter un complément, un autre sujet ou une autre proposition.

Pour le contenu même des échanges, il sera intéressant de consulter directement le site mis en place par le gouvernement : https://granddebat.fr/pages/compte-rendus-des-reunions-locales.

De nombreuses prises de parole ont concerné les institutions, les inégalités, le pouvoir d’achat des plus faibles, mais également la transition écologique, le nucléaire, la perte de la biodiversité… Au point d’amener le maire à conclure, sans doute un peu hâtivement, qu’il y avait des points de vue inconciliables entre le court et le long terme.

Rendez-vous pour l’opus suivant le 20 février à 20 heures, avec des ateliers pour approfondir sur la base des idées émises ce dimanche.

Mot Clefs de cet article : , , , , , ,

A propos de l'auteur de cet article

Pierre Deleuze
est l'auteur de 75 articles sur VivreCouzon.org

Pierre est l'un des membres fondateurs de l'association Vivre Couzon dont il est membre du conseil d'administration. Il fait en outre partie du comité de rédaction de VivreCouzon.org.