Le rattrapage municipal de février : vélo, rando, éclairage et diffamation

Vous vouliez y aller, à ce conseil municipal, mais vous avez préféré rester au chaud ce jeudi 16 février au soir. Pas de regret, Vivre Couzon vous évite d’avoir à piquer du nez au fond d’une salle sous le regard austère du buste de Napoléon III.

🌡 La mairie demandera une subvention au conseil régional sur des fonds européens pour la rénovation thermique et l’accessibilité de la mairie et de l’école maternelle. Montant total des travaux : 537 000 €.

💡 Des travaux d’éclairage auront lieu au parking Georges-Lyvet. Il est question de remplacer les luminaires de la rue de la République, et aussi d’enfouissement de réseaux rue Saint-Léonard.

⚡️ Le Sigerly, syndicat intercommunal d’énergie et d’éclairage, propose notamment de réaliser un audit énergétique de la salle des fêtes et de proposer une solution pour renouveler le chauffage de l’église.

⚖ Le maire demande au conseil municipal de financer à hauteur de 1000 € (pouvant aller jusqu’à 4000€) un dépôt de plainte en «diffamation» et «usurpation d’identité numérique» visant «un Couzonnais» ayant publié un «site pirate de celui de la commune contenant au surplus des propos diffamants». En moins de trois mois, ce sont deux plaintes en diffamation qui sont financées ainsi par la municipalité à hauteur de 4000€ chacune. Les élus J’aime couzon votent contre. Commentaire du maire : «C’est de bonne guerre. Vous ne voulez pas protéger le maire.» La partie diffamation concerne la défense du maire lui-même, l’usurpation d’identité numérique concerne le nom de la commune. Le maire annonce qu’il reversera les éventuels dommages et intérêts au CCAS de Couzon. 

🙅 Le maire propose d’approuver une convention avec d’autres communes du secteur concernant les Rased, auxiliaires d’enseignement dans les écoles. Corinne Courtois, et avec elle une partie de la commission enfance, s’abstiennent, car la commission n’a pas été mise au courant de la réunion intercommunale qui a mis en place cette convention.
 
🏔 Le conseil entérine la création d’un réseau de sentiers de randonnée à l’échelle de la Métropole de Lyon. Très intéressant, excellente nouvelle, mais malgré la demande de Yann Coric, le maire refuse de transmettre au public présent le plan des sentiers en question. «Tant que je suis maire, je fais respecter les règles. Que ce soit bien compris autour de cette table.» Sans doute s’agit-il de sentiers desservant la Base Aérienne 942.
 
🚋 La Métropole refuse de traiter le projet Trévoux-Sathonay et le transmet à la Région. La Région demande à ce que les municipalités et intercos mettent la main à la poche. Ping-Pong. Karine Lucas précise que si quelque chose se fait un jour, il s’agira de bus et non de trains.
 
🚲 Une étude est en cours pour une piste cyclable entre Couzon et Collonges (jusqu’à chez Paul Bocuse).
Les corridors du bus 43 seront améliorés à partir de 2019.
 
🚲 Les maires Synergie ont demandé à ce que la nouvelle version électrique des Velov’, qui seront déployés vers 2018, soient prolongés dans le Val de Saône «Mais pour l’instant, on se heurte à un mur», dit le maire.
 
 
 
Mot Clefs de cet article : , , , ,

A propos de l'auteur de cet article

Nicolas Gauthy
est l'auteur de 56 articles sur VivreCouzon.org

Nicolas est l'un des membres fondateurs de Vivre Couzon dont il est actuellement Président. Il est également l'un des piliers du comité de rédaction de VivreCouzon.org