Les dessous du vote de premier adjoint

Lors du dernier conseil municipal, l’élection du premier adjoint en remplacement de Corinne Courtois ne s’est déroulé si simplement que cela. Il a manqué six à sept voix de la majorité pour le candidat proposé par le maire.

Dimanche matin, Le Progrès annonçait le remplacement de Mme Corinne Courtois au poste de 1er adjoint par Mr Gérard Dardet.

Dans cet article très consensuel, comme le fait souvent notre journal local, il était simplement stipulé que Mr Dardet avait été élu au poste de 1er adjoint. Seulement, cette explication est un peu courte et loin de ce qui s’est vraiment passé lors de ce conseil. Vivre Couzon était présent et on va vous retranscrire scrupuleusement le déroulement de ce vote.

D’abord on eu droit aux remerciements entendus de Mr Le Maire et de Mme Corinne Courtois, l’un pour le travail effectué par la première adjointe, l’autre pour expliquer sans l’expliquer vraiment son choix de démissionner. Ces deux discours n’étaient pas vraiment empreints de franche cordialité l’un envers l’autre.

©Trajectoire Couzon 2020

Ensuite Monsieur le Maire explique sa décision de se passer d’un sixième adjoint. Puis, il propose la candidature de Mr Gérard Dardet comme premier adjoint. Il aurait très bien pu faire remonter d’un cran tous les adjoints, Monsieur Terrade serait alors passer premier adjoint.

Tout semblait bien se passer, jusqu’à ce qu’un membre de l’opposition décide de se présenter à ce poste. Donc on vote à bulletin secret, chacun y allant de son petit papier dans une urne qui ressemblait à une vulgaire boîte en plastique presque trop petite pour les enveloppes.

Dépouillement et là ! Les résultats sont surprenants. Evidemment, l’élu de l’opposition récolte les 5 voix de ses colistiers mais là où cela coince, c’est qu’on retrouve 6 bulletins blancs ou nuls dans la liste de la majorité. Et même puisqu’ils sont 23, ils en aurait un qui n’aurait pas voté. Bizarre !

Résultats de cette élection surprenante :

Mr Gérard Dardet 11 voix,
Mr Philippe Muyard 5 voix,
Bulletins blancs ou nuls 6 voix,
plus un qui n’aurait pas voté.

Il y a six voix, voire sept qui manquent dans les élus majoritaires. Chacun pourra se faire une opinion du degré de défiance qui commence à régner suite à la démission de Mme Courtois.

Souhaitons à Mr Gérard Dardet, qui a l’avantage de bien connaître Couzon, de bien remplir sa mission. Mais au rythme des démissions, aussi bien au niveau du personnel que des élus, la fin de mandat risque d’être compliquée.

 

Mot Clefs de cet article : ,

A propos de l'auteur de cet article

Avatar
est l'auteur de 66 articles sur VivreCouzon.org

Michel, bien connu à Couzon, est membre fondateur de l'association Vivre Couzon dont il est également membre du conseil d'administration. Il est en outre l'un des piliers du comité de rédaction de VivreCouzon.org.