mercredi 21 juin 2017

Billet d'humeur -

Parents : les injonctions paradoxales


Parents, que choisirez-vous pour la dernière semaine de vacances ? Mettre votre enfant à l’école pour ne pas risquer d’être poursuivi par le Préfet, l’Inspecteur d’académie et le Procureur réunis ; ou le retirer de l’école, sur les conseils du maire de Couzon ?

Connaissez-vous le principe de la double contrainte ? Si vous êtes parents, il s’agit probablement d’une tension que vous vivez au quotidien. Par exemple, quand le ministère vous demande d’administrer cinq fruits et légumes par jour à votre petit, alors que vous ne les mangez pas vous-même, que votre rejeton prend un rictus de dégoût à la vue de la première carotte, et que la pub vous enjoint à bâfrer du Nutella®. 

En ce moment, c’est l’école de Couzon qui bat tous les records en matière d’émission de ces injonctions paradoxales. 

Dès janvier dernier, les parents de l’école se sont vu remettre un courrier comminatoire signé rien moins que du Préfet et de l’Inspecteur d’académie, tenant à peu près ce langage : 

Depuis plusieurs années, les responsables de certains établissements (…) constatent un fort taux d’absentéisme (…) les derniers jours de cours. (…)

De nombreux élèves se mettent en situation d’échec après avoir manqué le début ou la fin de l’année scolaire. (…) En cas d’absentéisme aggravé de votre enfant un signalement au Procureur de la République pourra être engagé.

Un peu refroidis et fortement culpabilisés, les parents ont pris soin de ne pas réserver leurs vacances en débordant de la saison, quitte à passer à côté de la super-promotion de début juillet sur les locations à Sausset-les-Pins. 

Charybde et Scylla

Mais ne voilà-t-il pas que deux semaines avant la fin des cours, les parents des élèves de maternelle reçoivent le message suivant.

(…) L’isolation thermique des bâtiments va démarrer la dernière semaine d’école, soit le lundi 3 juillet. (…) Des nuisances sonores risquent de gêner le déroulement des activités scolaires (…) C’est pourquoi nous souhaiterions savoir s’il vous serait possible de ne pas scolariser votre enfant durant cette période.

Et c’est signé : Patrick Véron, maire de Couzon-au-Mont-d’Or.

En lisant cela, plusieurs parents ont été pris d’une crise de schizophrénie aggravée. Triste spectacle pour les enfants. L’un d’entre eux, tétanisé entre les implacables autorités opposées du Préfet et du Maire, dressées devant lui tel Charybde et Scylla, a fini par se fendre d’une lettre envoyée à plusieurs élus municipaux.

L’école de la République n’est pas une garderie. Elle dispense un savoir, et un savoir-vivre.
Que le maire de notre commune appelle à ne pas scolariser les enfants (nous ne parlons pas d’une épidemie, d’un sinistre etc…)  est – pour ma part – révoltant, mais le coup de grâce est  certainement l’ultime argument : il va faire chaud. Alors là, les bras m’en tombent et j’ai une pensée émue pour la scolarité des enfants africains.

 

La clim trop coûteuse

Car l’autre argument déployé dans ce courrier est le suivant : la chaleur estivale empêche les élèves de bien étudier. L’unique association de parents d’élèves s’en est émue, et a demandé un rendez-vous en urgence à la mairie. En effet, la situation est telle que les enseignantes apportent leurs climatiseurs personnels pour rafraîchir un peu les classes. Réponse de la mairie, rapportée par l’association :

Ils ont répondu qu’ils s’occupent dès midi de savoir combien de ventilateurs sont nécessaires pour aller les acheter dans l’après-midi et équiper les classes. Les clim étant trop coûteuses. (A suivre).

Je propose donc aux lecteurs de Vivre Couzon de se cotiser pour installer des climatiseurs dans les classes de l’école de Couzon. Ou de prendre sur la cagnotte des nombreuses poursuites en diffamation provisionnées par la mairie. Il doit bien y avoir une solution. 

 

Enregistrer

A propos de l'auteur de cet article

Nicolas Gauthy

Nicolas est l'un des membres fondateurs de Vivre Couzon dont il est actuellement Président. Il est également l'un des piliers du comité de rédaction de VivreCouzon.org