Plan d’urbanisme : service minimum pour la concertation

Lors du dernier conseil municipal, les Couzonnais ont appris que la préparation du Plan local d’urbanisme et d’habitat (PLU-H) était assurée par un groupe parallèle à la commission urbanisme, composé de deux conseillers municipaux, du maire et de la secrétaire de mairie.

PLU-H

Couzon vu par le site du Plan local d’urbanisme.

Rappelons que le PLU-H est rien moins qu’un document qui va régir la manière dont la ville va évoluer dans les décennies qui viennent. Actuellement, on est dans la phase dure de son élaboration. On examine les zonages : logements, activités, espaces verts… On prévoit des emplacements réservés pour des projets futurs, on définit les espaces naturels à préserver et les bâtiments à protéger.

Pour Couzon, il s’agit par exemple de savoir si une nouvelle école sera nécessaire, ce que deviendra la zone Nord, si on autorise les constructions plus denses, comment on gère les risques naturels…

C’est beaucoup pour quatre personnes, non ?

Dans la plupart des villes, le conseil municipal nomme effectivement un groupe de travail qui doit plancher avec l’urbaniste. Ce groupe fait un compte-rendu de chaque séance de travail qu’il envoie au maire. Ce dernier est normalement supposé faire un résumé de l’avancement des études au conseil municipal.

Obligations légales

En matière de concertation, comme pour tous les autres sujets, la mairie de Couzon s’en tient à ses strictes obligations légales. Sa dernière communication à propos du PLU sur son site web date de 2012. Un cahier de concertation à l’échelle du Mont d’Or – Val de Saône, est disponible en mairie.

De plus, un document de concertation a été mis en ligne en avril dernier par le Grand Lyon. Il donne toutes les orientations des réflexions en cours à l’échelle du Val de Saône – Mont d’Or en des termes tout à fait compréhensibles. Vous pouvez le consulter en ligne ici.

Invitation à débattre

Des remarques ? «Les personnes qui ont des choses à dire peuvent prendre rendez-vous avec l’adjointe à l’urbanisme», a annoncé la mairie. Oui. Dans l’idée qu’on pourrait avoir à se plaindre de la hauteur du mur de son voisin. Mais pour un vrai débat de société, on fait comment ?

jeudipluhIl est des lieux où la pratique est différente. Dans le quatrième arrondissement de Lyon, la mairie a mis en place «Les Jeudis du PLU-H» où les citoyens sont invités à venir débattre.

La mairie du IVe affirme ainsi s’inscrire dans une «pratique Croix-Roussienne de la concertation». Parfois, la tradition a du bon.

Mot Clefs de cet article : , ,

A propos de l'auteur de cet article

Nicolas Gauthy
est l'auteur de 56 articles sur VivreCouzon.org

Nicolas est l'un des membres fondateurs de Vivre Couzon dont il est actuellement Président. Il est également l'un des piliers du comité de rédaction de VivreCouzon.org