Le Club des 5, c'est ainsi que se sont baptisés les 5 élus au conseil municipal de Couzon issus de la liste "J'aime Couzon".

Alors l'expression reste.

Et, comme ils ne bénéficient pas d'un espace d'expression sur les supports municipaux, nous leur laissons leur juste place ici, sur VivreCouzon.org.

Cet article ainsi que tous ceux de cette rubrique sont donc la tribune libre mise à disposition des élus du "Club des 5" par Vivre Couzon.


TAXE ATTACK ! Vos impôts locaux augmentent, pourquoi faire ?


Dans notre article du 8 avril, relayé dans le Progrès, nous expliquions notre vote contre le budget 2015 lors du Conseil municipal en date du avril.

TAX-ATTACKNous indiquions alors que notre maire avait voté une augmentation de + 5 % de la Métropole, malgré son engagement d’avril 2014 de veiller à ce que la fiscalité du Grand Lyon n’augmente pas et de diminuer les dépenses pour les Couzonnais.

Jusqu’à présent, le budget de Couzon-Au-Mont-d’Or supportait une subvention versée au Sigerly ( syndicat gérant l’électricité sur l’agglomération lyonnaise) de 150 000 € annuels (ce qu’on appelle la « budgétisation partielle »).

En n’inscrivant pas ce budget partiel à l’ordre du jour, Patrick Véron a décidé de la fiscalisation totale, c’est à dire que le Syndicat va directement récupérer ces 150 000 € sur les taxes locales… Mais la mairie ne baisse pas ses impôts : elle conserve les 150 000 € transférés, sans débat politique ni information des contribuables !

Nous estimions alors l’augmentation des impôts au titre du Sigerly à + 60 € par Couzonnais (150 000 € / 2500 habitants).

Désormais, tout le monde a reçu sa feuille d’impôts fonciers et de taxe d’habitation. Sur la feuille ci-jointe, vous pouvez lire dans la commune un taux constant de 16,5%. En revanche, sur la base de 3 934 €, la taxe des syndicats passe de 69 à 171 € soit + 102 € : une augmentation de + 245 % !

Résultat pour cette habitation : + 182 €

Feuille-impots-2015Pourquoi est-ce révoltant ?

1. Parce qu’il s’agit d’un tour de passe-passe qui permet d’augmenter la fiscalité à l’initiative du maire, mais sur d’autres budgets, donc sans l’assumer politiquement. C’est pas moi, c’est le Sygerly et la Métropole qui augmentent vos impôts. Tout cela est contraire aux principes de transparence et de sincérité politique, ce que nous avions déjà dénoncés en avril.

mars-attacks

Taxe Attack !

2. Parce que la mairie n’a pas besoin immédiatement d’autant d’argent pour fonctionner. L’investissement 2015 voté par la majorité est de 900 000 €. Il est peu probable que cet argent soit dépensé d’ici le 31 décembre. Les contribuables paient donc la politique d’épargne de la mairie qui constitue son bas de laine pour cet hiver sur leurs dos.

3. Parce que les dépenses de fonctionnement font apparaître des frais de bouche qui devraient être imputés à titre personnel sur les indemnités perçues par les élus : factures à la Voile verte, Table d’Albigny (299 €, juin 2015), ou repas d’après victoire aux élections au Rive droite, pâtisseries de chez Jocteur, comme si nous n’avions pas d’artisans locaux qui souhaitent travailler… Pour mémoire, le maire n’a toujours pas communiqué la justification de ses frais d’indemnité votés en 2014, que nous avons demandés.

A ce jour, seuls les heureux propriétaires fonciers Couzonnais sont impactés car nous n’avons pas encore reçu les taxes d’habitations. Une taxe qui méritera certainement un débat démocratique car tous les Couzonnais seront concernés cette fois-ci.

ALBIGNY-DEUX

A propos de l'auteur de cet article

Benjamin Durand

Benjamin est l'un des membres fondateurs de l'association Vivre Couzon. Il est en outre élu du conseil municipal de Couzon, issu de la liste J'Aime Couzon.

TAXE ATTACK ! Vos impôts locaux augmentent, pourquoi faire ?

Dans notre article du 8 avril, relayé dans le Progrès, nous expliquions notre vote contre le budget 2015 lors du Conseil municipal en date du avril.

TAX-ATTACKNous indiquions alors que notre maire avait voté une augmentation de + 5 % de la Métropole, malgré son engagement d’avril 2014 de veiller à ce que la fiscalité du Grand Lyon n’augmente pas et de diminuer les dépenses pour les Couzonnais.

Jusqu’à présent, le budget de Couzon-Au-Mont-d’Or supportait une subvention versée au Sigerly ( syndicat gérant l’électricité sur l’agglomération lyonnaise) de 150 000 € annuels (ce qu’on appelle la « budgétisation partielle »).

En n’inscrivant pas ce budget partiel à l’ordre du jour, Patrick Véron a décidé de la fiscalisation totale, c’est à dire que le Syndicat va directement récupérer ces 150 000 € sur les taxes locales… Mais la mairie ne baisse pas ses impôts : elle conserve les 150 000 € transférés, sans débat politique ni information des contribuables !

Nous estimions alors l’augmentation des impôts au titre du Sigerly à + 60 € par Couzonnais (150 000 € / 2500 habitants).

Désormais, tout le monde a reçu sa feuille d’impôts fonciers et de taxe d’habitation. Sur la feuille ci-jointe, vous pouvez lire dans la commune un taux constant de 16,5%. En revanche, sur la base de 3 934 €, la taxe des syndicats passe de 69 à 171 € soit + 102 € : une augmentation de + 245 % !

Résultat pour cette habitation : + 182 €

Feuille-impots-2015Pourquoi est-ce révoltant ?

1. Parce qu’il s’agit d’un tour de passe-passe qui permet d’augmenter la fiscalité à l’initiative du maire, mais sur d’autres budgets, donc sans l’assumer politiquement. C’est pas moi, c’est le Sygerly et la Métropole qui augmentent vos impôts. Tout cela est contraire aux principes de transparence et de sincérité politique, ce que nous avions déjà dénoncés en avril.

mars-attacks

Taxe Attack !

2. Parce que la mairie n’a pas besoin immédiatement d’autant d’argent pour fonctionner. L’investissement 2015 voté par la majorité est de 900 000 €. Il est peu probable que cet argent soit dépensé d’ici le 31 décembre. Les contribuables paient donc la politique d’épargne de la mairie qui constitue son bas de laine pour cet hiver sur leurs dos.

3. Parce que les dépenses de fonctionnement font apparaître des frais de bouche qui devraient être imputés à titre personnel sur les indemnités perçues par les élus : factures à la Voile verte, Table d’Albigny (299 €, juin 2015), ou repas d’après victoire aux élections au Rive droite, pâtisseries de chez Jocteur, comme si nous n’avions pas d’artisans locaux qui souhaitent travailler… Pour mémoire, le maire n’a toujours pas communiqué la justification de ses frais d’indemnité votés en 2014, que nous avons demandés.

A ce jour, seuls les heureux propriétaires fonciers Couzonnais sont impactés car nous n’avons pas encore reçu les taxes d’habitations. Une taxe qui méritera certainement un débat démocratique car tous les Couzonnais seront concernés cette fois-ci.

ALBIGNY-DEUX

A propos de l'auteur de cet article

Benjamin Durand
est l'auteur de 17 articles sur VivreCouzon.org

Benjamin est l'un des membres fondateurs de l'association Vivre Couzon. Il est en outre élu du conseil municipal de Couzon, issu de la liste J'Aime Couzon.