Tournoi de foot André-Corbet : le bel ouvrage des bénévoles

Dès samedi matin, 24 équipes de football venues de nombreux départements différents  et de l’étranger fouleront la belle pelouse de notre stade. Mais au prix de quel travail et de quelle organisation on a pu en arriver là.

J’aurais bien pu écrire cet article pour une autre association tout aussi capable d’organiser de grand événements dans la commune.

Il se trouve que j’ai suivi de près toutes les étapes du tournoi de football U13 André Corbet* qui aura lieu les 16 et 17 mai. Il est devenu  le deuxième tournoi jeunes du Val de Saône après celui de Neuville et son tournoi international (cliquez ici pour voir la composition des poules).

Quelques chiffres d’abord :
24 équipes sur deux jours dont deux équipes étrangères (Suisse et Italie) et une dizaine de départements représentés. Certains viennent même de loin comme Douai dans le Nord, Trélissac en Dordogne ou encore Avignon dans le Vaucluse, sans oublier Gap ou encore Besançon. Cela représente environs 200 gamins plus les accompagnateurs. 270 personnes coucheront dans la région et seront restaurés par le club, encadrés et bichonnés par les responsables du club sous l’autorité de Casa Sandro qui confectionnera les repas.

Il aura fallu plus de 6 mois à l’équipe du président Pasin pour arriver à ce résultat.

Tournoi-CorbetSix mois de contact pour finaliser la venue des équipes. Le tournoi se veut avant tout qualitatif. Pascal Corbet et Julien Grand ont du faire des choix pour que le plateau soit relevé. Il se situe juste en-dessous des clubs professionnels. La plupart des équipes présentes ont l’étiquette de Label, ce qui est un gage de qualité.

Une fois les équipes engagées, François Debrand a pris le relais en charge de l’hébergement de tout ce petit monde dans trois hôtels de la région. En début de semaine, il planchait encore sur la question. Depuis six mois, les responsables ont travaillé aussi sur le nerf de la guerre, c’est à dire le financement du tournoi et obtenir du sponsoring et des subventions. En ces temps de vaches maigres pour les entreprises et les collectivités locales, ce ne fut pas la tâche la plus aisée, mais mission accomplie quand même grâce au partenariat de la mairie et des entreprises qui ont aidé le club soit par des dons, soit par des encarts publicitaires sur le programme.

270 personnes à nourrir pendant deux jours, cela veut dire prévoir la nourriture, le matériel nécessaire, la disponibilité des bénévoles pour être à l’écoute de nos hôtes.
Pour le côté sportif, il a fallu contacter les arbitres, encadrer les matchs par des bénévoles afin que le déroulement du tournoi se fasse dans de bonnes conditions.

Cela veut dire aussi une quinzaine de personnes, pendant les deux jours précédant le tournoi, pour préparer les terrains, monter les barnums d’accueil aux équipes, mettre en place la buvette et la restauration sur place.

Pendant les deux jours du tournoi, environ 80 personnes, toutes bénévoles, seront présentes soit à la SAR pour la restauration des équipes extérieures, soit sur le stade pour l’organisation du tournoi, à la buvette ou au stand restauration. C’est lourd, très lourd pour un club comme Couzon, mais chaque année, ce tournoi gagne en respectabilité. Beaucoup d’équipes demandent à revenir les années suivantes, signe que le travail est bien fait.

N’oublions pas non plus, l’équipe U13 de Couzon et ses deux entraîneurs, Jérémy Grand et Olivier Bost qui vont tenter, et ce sera dur, de faire briller, les couleurs couzonnaises.

Samedi et dimanche, le stade de Couzon sera le théâtre d’un beau tournoi avec de belles équipes. Gloire soit rendue aux bénévoles non seulement à ceux du club de foot mais à tous ceux qui œuvrent  pour donner une âme à notre village.

Dès la semaine prochaine, Vivre Couzon vous parlera d’une autre manifestation importante organisée cette fois par la Pétanque Couzonnaise : un concours pour handicapés qui se déroulera sur le stade en gore.

*André Corbet a été un grand dirigeant du Groupe Sportif Couzonnais. Il était aussi sapeur pompier volontaire et président de l’Amicale des Sapeurs Pompiers pendant des années.

Mot Clefs de cet article : , , , , ,

A propos de l'auteur de cet article

est l'auteur de 66 articles sur VivreCouzon.org

Michel, bien connu à Couzon, est membre fondateur de l'association Vivre Couzon dont il est également membre du conseil d'administration. Il est en outre l'un des piliers du comité de rédaction de VivreCouzon.org.